demandez
un devis
immédiat
et gratuit
Trouvez votre
diagnostiqueur
près
de chez vous

Parasites du bois : le FCBA publie une cartographie des chantiers

Parasites du bois : le FCBA publie une cartographie des chantiers

Date de publication : 22/12/2020

L’institut technologique FCBA (Forêt Cellulose Bois-construction Ameublement) propose une cartographie des différents parasites du bois qui permet d’identifier les départements concernés par une infestation et d’en mesurer l’ampleur.

Élaborées à partir des remontées « terrain » des opérateurs certifiés CTB-A+*, les différentes cartes du FCBA dressent un état des lieux des territoires infestés par la mérule, les termites ou encore les insectes à larves xylophages (vrillettes, capricornes, etc.).

Elles permettent donc de prendre connaissance du pourcentage de communes par département dans lesquelles des chantiers de traitement ont été effectués par des entreprises certifiées CTB-A+.

On constate tout d’abord que la proportion de communes infestées par des parasites est plus grande dans les départements de la façade Atlantique, avec une présence importante de la mérule en Bretagne (plus de 75% des communes du Finistère) et des termites en Gironde, dans les Landes et dans les Pyrénées-Atlantiques (plus de 75% des communes touchées dans ces trois départements).

La région Île-de-France cumule également les différents types d’infestation, même si leur ampleur réelle est plus difficile à mesurer à Paris puisque la commune se confond avec le département.

La façade méditerranéenne n’est pas non plus épargnée par les insectes parasitaires du bois, notamment le Var et les Bouches-du-Rhône, même si les infestations de mérule y demeurent encore limitées. Le constat est exactement inverse dans les Hauts-de-France avec une présence significative de mérule, mais peu d’insectes xylophages.

En revanche, le Grand-Est, la Bourgogne-France-Comté ou encore l’Auvergne-Rhône-Alpes restent peu concernés par les problèmes d’infestations parasitaires des bois de construction, même si les auteurs de la cartographie relativisent quelque peu ce constat en rappelant que le nombre d’entreprises certifiées est moins important dans ces régions.

*La certification CTB-A+ s’adresse aux professionnels spécialisés dans la protection, le traitement et l’embellissement des bois d’œuvre