demandez
un devis
immédiat
et gratuit
Trouvez votre
diagnostiqueur
près
de chez vous

Copropriétés

CREP parties communes : exposition au plomb

CREP parties communes : exposition au plomb

Les occupants de logements bâtis avant 1949 peuvent être exposés au plomb à cause d’anciennes peintures. Pour prévenir ce risque et lutter contre le saturnisme infantile, l’État a rendu obligatoire le constat de risque d’exposition au plomb (CREP).

En copropriété et indépendamment d’une transaction immobilière, ce CREP s’applique aux parties communes. Le syndic intègre le rapport du CREP au carnet d’entretien de la copropriété. Les copropriétaires et les candidats à l’achat d’un bien peuvent demander à le consulter.

Faut-il réaliser des travaux dans l’immeuble ?

Il faut réaliser des travaux dans l’immeuble, affecté en tout ou partie à l’habitation, si la teneur en plomb des matériaux dégradés est supérieure au seuil légal. 

Seuls les revêtements sont inspectés. Les canalisations en plomb ne sont pas prises en compte dans le CREP parties communes. La recherche porte uniquement sur la présence de peintures au plomb, intérieures ou extérieures.

Les diagnostiqueurs d’Agenda Diagnostics effectuent ce diagnostic en amont de la mise en copropriété d’un immeuble, mais aussi si votre copropriété n’a pas encore rempli cette formalité obligatoire.